Blog

Nouvelles étiquettes

Nouveaux habillages pour notre « Domaine Jean Goulley et Fils »

Gros changements visuels pour les vins de notre Domaine Jean Goulley et Fils, mais rien ne change pour les vins qui restent bien évidement identiques.

Le visuel change beaucoup mais nous gardons la trame « Chablis » avec le blason mieux en évidence et en couleur. Les étiquettes sont plus lisibles et toutes les mentions légales se trouvent sur la contre étiquette à l’arrière de la bouteille.


     Devient    







       Devient     




    Devient    




     Devient    




     Devient    
Rédigé le  22 juin 2017 13:15  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le point à mi Mai.

Deux semaine après cet épisode de gel mémorable, il est temps de réaliser un point sur l'état du vignoble.




A la faveur de ces dernières journées bien ensoleillées et chaudes, la végétation a bien progressé. Du moins sur mes parcelles, ou les bourgeons non touchées par le gel.
On constate effectivement une très grande disparité d'une parcelle à l'autre, au sein même d'une même parcelle (souvent les bas de parcelle gelés), et également sur un même cep.

   

  En effet, les contre bourgeons tardent à ressortir sur les parties gelées. De plus les "rescapés" captent une grande partie de la sève disponible et poussent très vite au détriment de ces contre bourgeons qui ont vraiment beaucoup de mal...Cela entraine une grande hétérogénéité qui compliquera d'autant plus notre travail de palissage et plus tard aussi, de récolte car tout ne sera probablement pas mûr au même moment!




Un constat peut être également être établi au niveau des sorties de raisins. De trop nombreuses thalles sont dépourvues de raisin. C'est un phénomène rare à ce niveau qui résulte probablement des conditions météo de l'année passée puisque l'on sait que les raisins sont initiés l'année N-1.   Par exemple ce rameau au centre de la photo. Sur celui de droite beaucoup plus développé, un raisin est caché mais bien présent.

En résumé, la récolte 2017 s'annonce encore difficile et terme de volume, souhaitons maintenant que la floraison se déroule dans de bonnes conditions afin de limiter au maximum la coulure et amener à maturité un maximum de grappes. Réponse sous quelques semaines...


Rédigé le  19 mai 2017 9:54  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Un point rapide...

A la suite de ces deux semaines délicates, nous pouvons faire un point rapide de la situation.
Il semble que le Nord du vignoble Chablisien (notre secteur) ait été le plus touché..
Toutes les parcelles de l'exploitation ont été touchées à des degrés divers.
Cela va de 10 à 15 % de bourgeons détruits (sur le finage de Chablis, le plus au Sud) à 100% sur certaines parcelles de fond de vallée sur La Chapelle Vaupelteigne.
Comme l'année passée les parcelles de plateau ont été touchées tout autant que les parcelles de fond de vallée ce qui signifie que nous avons eu affaire aussi bien à des gelées blanches printanières (dans les fonds de vallées) qu'à des gelées type "gelée d'hiver" sur les plateaux. La plus grande partie de l'exploitation est douchée autour de 50%.

Pour faire un point également sur les protections antigel, on peut affirmer que globalement l'aspersion d'eau a été un échec (pour diverses raisons), les nouveaux systèmes d'éolienne ou chauffage gaz ont également montré leurs limites dans des situations difficiles, seules les protections "traditionnelles" par chaufferettes ou bougies ont été efficaces même dans les situations les plus compliquées. Maheureusement, ce sont aussi les systèmes les plus polluants...
Cependant, la météo des prochaines semaines va être déterminante, et l'on peut espérer, dans le meilleur des cas, une sortie de contre bourgeons qui viendraient compenser en partie la perte.

Dans un scénario plus pessimiste, on peut craindre que ces bourgeons ne sortent pas et la récolte seraient à nouveau très faible cette année, sans parler des risques de grêle qui peuvent encore arriver...
En résumé, rien n'est encore perdu, mais rien n'est encore gagné non plus. Nous allons faire le dos rond et attendre pour savoir de quelle manière  le millésime 2017 va s'orienter.
De nouvelles informations sous peu...

Rédigé le  4 mai 2017 12:15  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Ca se gâte!

Moins de deux semaines après notre dernière publication, la situation a beaucoup évolué.
De l'optimisme de cette belle sortie de bourgeons, nous sommes passés au pessimisme des gelées de cette semaine à nouveau catastrophique.
Depuis mardi matin déjà, les températures au petit matin étaient descendues à moins 3.5 degrés puis ce fût moins 4.5 mercredi, moins 5 jeudi et moins 6 ce vendredi matin...

De belle photos, mais les belles pousses ont pratiquement toutes disparues (toutes sur ce pied au premier plan), brûlées par le gel!
Certaines parcelles ont perdu 100% des bourgeons, d'autres (rares) seulement 15 à 20 % et la majorité se situe entre 50 et 75 % de gel.
Compliqué, surtout lorsque l'on sait que les prévisionnistes météo annoncent encore des températures froides pour la semaine à venir avec, possiblement, des températures encore plus froides!
Néanmoins, à ce jour, certains villages ont été épargnés par ce gel de printemps, qui, comme bien souvent s'est localisé à certains secteurs. Cette fois il semble que le nord du vignoble Chablisien ait été le plus touché avec aussi bien les bas de coteaux que les sommets des plateaux "réputés" non gélifs!
Nous ne sommes pas encore sortis de ces risques de gel car de mémoire de vigneron, il a gelé début Juin en 1957...

Rédigé le  21 avril 2017 17:05  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La végétation au 7 Avril

Comme chaque année à la même date, le 7 Avril,  vous avez droit à la photo du même cep.
L'année est à ce jour en avance, l'une des plus précoces, dans le même registre que 2014...
On voit nettement la vigne pleurer suite à "l'épluchage" très récent. Le contre bourgeon est également sorti.

                       

                                                                                    
                                                                               




              



Sur la base de ces 20 dernières années, 2016 et 2015 étaient en retard, 2014 et 2017 plutôt en avance, mais rien pourtant ne peut nous laisser encore envisager une récolte précoce.
La météo jusqu'à la floraison sera déterminante mais malgré la nuit de gel que nous venons de vivre, des températures très chaudes sont annoncées pour les jours à venir et cela laisse envisager une précocité encore augmentée...

Rédigé le  7 avril 2017 17:12  -  Lien permanent
0 Commentaires  

La goutte au nez...

En ce début du mois d'avril, la vigne entre dans une période de très grande sensibilité aux gelées de printemps.
La sève "pousse" le bourgeon qui a beaucoup grossi à la faveur des très belles journées de la semaine passée ainsi que cette semaine ensoleillée qui s'annonce.
Au lever du jour en avril et mai, les températures peuvent descendre jusqu'à moins 5 ou moins 7 degrés...
Souhaitons que Dame Nature soit clémente avec les vignerons Chablisiens cette année, nous avons tous besoin de rentrer du vin dans nos caves!

                                                                                        

Sur ce cep récemment taillé, la sève s'écoule par la plaie de taille. 

Rédigé le  3 avril 2017 9:46  -  Lien permanent
0 Commentaires  

FRANCO DE PORT
à partir de 400 euros
d'achat.
Profitez-en!

 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.