Le travail du moment: la taille.

L'activité du moment dans les vignes, c'est la taille.


Elle occupe une part importante de notre activité car elle commence souvent fin Novembre pour se terminer fin Mars.


Le principe consiste à rajeunir le bois car les raisins poussent sur le bois de l'année.


On élinine donc environ 80% de la végétation en ne laissant la plupart du temps que deux branches ou "baguettes" sur lesquelles se développeront 7 à 8 bourgeons. Ceux-ci donneront à leur tour chacune 1 à 2 raisins. Le type de taille à Chablis est appelée en "guyot double", ou éventuellement en "guyot simple" si l'on ne laisse qu'une seule "baguette".


La taille est encore 100% manuelle à Chablis, même si les sécateurs sont la plupart du temps électriques par batterie portée dans le dos du vigneron.


sécateur


Le bois éliminé est généralement brulé dans les "brulots" (voir notre billet "l'hiver à Chablis") ou bien également broyés directement dans la parcelle.


Chacune des deux techniques a ses avantages et inconvénients. Le broyage apporte un peu de matière végétale qui se décomposera au sol mais oblige un passage de tracteur lourd et qui tasse les sols. Pour notre part, nous réalisons un brûlage immédiat du bois qui présente l'avantage d'éliminer les maladies du bois potentiellement présentes. De plus, le brûlot apporte une source de chaleur non négligeable certains matins...


Ne manquez pas la vidéo sur la taille vers la mi-Janvier...

Rédigé le  28 déc. 2012 15:24  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site

FRANCO DE PORT
à partir de 400 euros
d'achat.
Profitez-en!

 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.